Solution n°2 : «Investir en loueur meublé non professionnelle type EHPAD»

Pour se créer un capital à moyen terme ou pour se créer une rente à terme, vous pouvez investir dans EHPAD établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. On peut investir en loueur meublé non professionnel selon différents régimes fiscaux : « classique » en loueur meublé, en micro BIC ou en LMNP Censi-Bouvard.

sous le chapeau


Les 5 raisons
d’investir dans un EHPAD !

  • Rentabilité quasiment 2 fois plus élevée que les fonds euros
  • Visibilité du rendement sur a minima 9 à 12 ans
  • Marché à venir : moins d’offres plus de demandes
  • L’investisseur ne paie pas les charges lourdes
  • Retraite : un complément de revenu non imposable !!
  • UNE RENTABILITÉ NETTEMENT PLUS ÉLEVÉE QUE LES FONDS EUROS :


    - Rentabilité locative entre 4% et 5,5% alors que les fonds euros rapportent environ 3% brut !
    - La rentabilité des fonds euros est réduite par l’inflation alors que les loyers d’un EHPAD suivent l’augmentation des prix grâce au bail commercial.


  • UNE VISIBILITÉ DU RENDEMENT SUR A MINIMA 9 À 12 ANS :


    - Un bail commercial est signé entre l’investisseur et le gestionnaire de la résidence. Ce bail est ferme pour une durée comprise entre 9 et 12 ans.
    - Le loyer et la réevaluation annuelle de ce dernier sont fixés dans le bail.


  • MARCHÉ À VENIR : MOINS D'OFFRES PLUS DE DEMANDES :


    - L’évolution démographique va faire accroître la demande en EHPAD
    - L’Etat va progressivement raréfier ses agréments à la construction d’EHPAD car il subventionne une bonne partie des frais liés à l’hébergement.


  • LE GESTIONNAIRE PAIE L'ENSEMBLE DES CHARGES :


    - La répartition des charges entre le gestionnaire et l’investisseur est bien définie dans le bail commercial - Les articles 605 et 606 correspondant aux gros travaux sont en général pris en compte par le gestionnaire ainsi que les remises aux normes liées à leur activité.


  • RETRAITE : UN COMPLÉMENT DE REVENU NON IMPOSABLE :


    - En optant pour le régime réel du loueur meublé non professionnel, il est possible de déduire les charges mais aussi d’amortir l’immobilier et le mobilier
    - Exemple : Investissement de 200 000 euros, rentabilité locative : 4,5% soit une rente mensuelle non imposée de : 750 euros/mois.